vignettePH00091.jpg Goniomètre à prismeMiniaturesGoniomètre de Carangeot
Cliquez ici pour voir l'animation
Le goniomètre de Babinet du fabricant Ed. Lutz comprend une partie fixe et une partie mobile, essentiellement en laiton.
La partie fixe est le fût avec trépied qui permet de stabiliser l'appareil. La partie mobile, montée sur celui-ci, est composée d'un cercle gradué de 0 à 360° sur lequel une lunette de visée et un collimateur sont fixés et d'un socle surmonté d'un prisme.
Le cercle et le prisme peuvent tourner séparément. Plusieurs verniers solidaires de la lunette et du cercle complètent l'ensemble.
A partir d'une source de lumière, une fine raie lumineuse traverse le collimateur et est réfractée par le prisme.
La partie mobile est pointée dans la direction dont l'angle veut être déterminé, avec l'axe de référence.
La rotation du prisme et de la lunette permet de déterminer la déviation d'un rayon lumineux par le prisme, lue sur le disque gradué.
Les verniers améliorent la précision : ils permettent de lire au dixième de degré la position de la lunette et du prisme.
Ce goniomètre a été utilisé en travaux pratiques de physique à la Faculté de pharmacie de Lille pour étudier l'optique et plus particulièrement les déviations des raies lumineuses.
En médecine, il pouvait être utilisé pour mesurer l'angle de deux os ou encore l'alignement du fémur et du tibia.
Titre Goniomètre de Babinet
Description Cliquez ici pour voir l'animation
Le goniomètre de Babinet du fabricant Ed. Lutz comprend une partie fixe et une partie mobile, essentiellement en laiton.
La partie fixe est le fût avec trépied qui permet de stabiliser l'appareil. La partie mobile, montée sur celui-ci, est composée d'un cercle gradué de 0 à 360° sur lequel une lunette de visée et un collimateur sont fixés et d'un socle surmonté d'un prisme.
Le cercle et le prisme peuvent tourner séparément. Plusieurs verniers solidaires de la lunette et du cercle complètent l'ensemble.
A partir d'une source de lumière, une fine raie lumineuse traverse le collimateur et est réfractée par le prisme.
La partie mobile est pointée dans la direction dont l'angle veut être déterminé, avec l'axe de référence.
La rotation du prisme et de la lunette permet de déterminer la déviation d'un rayon lumineux par le prisme, lue sur le disque gradué.
Les verniers améliorent la précision : ils permettent de lire au dixième de degré la position de la lunette et du prisme.
Ce goniomètre a été utilisé en travaux pratiques de physique à la Faculté de pharmacie de Lille pour étudier l'optique et plus particulièrement les déviations des raies lumineuses.
En médecine, il pouvait être utilisé pour mesurer l'angle de deux os ou encore l'alignement du fémur et du tibia.
Organismes représentés
Famille
Répartition
Habitat
Régime
Fabricant Ed. Lutz, Paris
Numéro catalogue
Publication
Lithographie
Année du modèle 1875 - 1900
Matériau
Dimensions 33 x 41,5 x 22 cm
Poids
Localisation Faculté de Pharmacie de Lille, service de Physique
Collections scientifiques Sciences, Techniques et Technologies / Physique / Optique
Mots-clés Goniomètre
Référence Photo3D PH00091
Inventaire Phymuse
Droit d'auteur Creative Commons (BY-NC-SA)